La bobine à Cannes : Bienvenue à Cannes

Après avoir bravé les 13 heures de route (et de bouchons) qui séparent notre chère Touraine de la Croisette, nous nous installons dans notre camping.

Aussitôt la tente plantée, nous nous dirigeons vers Cannes. Au fur et à mesure que nous nous rapprochons du palais les immeubles laissent place aux hôtels de luxe, “ça se cannise !” comme dirait Loup.

Nous nous garons sur le parking de la Pantiero, au coeur de la ville. A peine sortis de notre voiture, l’immersion est totale: nous traversons des hordes de smoking et de robes de soirées portant leurs accréditations autour du cou; les cafés et les restaurants affichent complets, les policiers – aussi nombreux que les festivaliers – contrôlent les Lamborghini.

Conscients d’être en décalage avec nos baskets et nos shorts, nous mangeons dans un fast-food (un des rares restaurants où le menu n’est pas à 3 chiffres) et décidons de revenir tôt le lendemain matin pour récupérer nos accrédita 

Le lendemain matin, Cannes dort encore, les costumes ont laissé place aux travailleurs qui s’affairent à remettre la Croisette en bon état pour recommencer à festoyer le soir-même.

Après une courte attente, nous obtenons enfin le Graal: les accréditations !

Cette petite carte (dont tout le monde peut faire la demande au passage), nous donnes accès gratuitement à plein de diffusions dont les films des sélections: Un certain regard, La semaine de la critique, la quinzaine des réalisateurs mais aussi … des films de la compétition officielle !

En plus de ces différents films que l’on peut voir dans différentes salles de projection dans Cannes ou à côté, nous avons la possibilité d’obtenir (dans la mesure des stocks disponibles) des invitations pour des diffusions dans le Palais ! Malheureusement, notre ticket d’or reste inutilisé, tant le dress code est sévère ! En t-shirt et en tongs, nous ne validons visiblement pas le critère “Tenue correcte exigée” !

Nous profitons de ces derniers instants de calme au coeur de la ville du cinéma, pour visiter un petit peu les lieux. Malheureusement entre le gigantesque casino, les dizaines et les dizaines de yachts, et les barrières de sécurité, le port et la plage de Cannes nous sont innaccessibles. Tant pis, nous prenons la direction d’une petite salle de projection en périphérie de Cannes pour passer les 2 prochains jours dans la salle obscure, à profiter de ce qui nous intéresse le plus à Cannes: le cinéma !

Article suivant
La bobine à Cannes : Jour 1

Related Posts

No results found

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Menu
sem, consectetur Praesent diam commodo luctus