La bobine à Cannes : Jour 2

Pour cette deuxième journée que nous passons au festival, nous avons vu 4 films:

  • Demons in paradise, de Jude Ratnam, séance Spéciale
  • La fiancée du désert, de Cecilia Atán et Valeria Pivato , dans la compétition “Un Certain Regard”
  • Tesnota, de Kantemir Balagov, dans la compétition “Un Certain Regard”
  • In the fade, de Fatih Akin, dans la Compétition Officielle

Demons in paradise, de Jude Ratnam

1983, Jude Ratman a cinq ans. Il fuit à bord d’un train rouge les massacres perpétrés contre les Tamouls par le gouvernement pro-cinghalais de Sri Lanka. Aujourd’hui, réalisateur, Jude parcourt à nouveau son pays du sud au nord. Face à lui défilent les traces de la violence de 26 ans d’une guerre qui a fait basculer le combat pour la liberté de la minorité tamoule dans un terrorisme autodestructeur. En convoquant les souvenirs enfouis de ses compatriotes ayant appartenu pour la plupart à des groupes militants, dont les Tigres Tamouls, il propose de surmonter la colère et ouvre la voie à une possible réconciliation.

Après Makala, nous avions peur de nous retrouver piégés dans un documentaire lent et ennuyeux. Non seulement le film était bien rythmé, mais en plus, il nous a permis d’en apprendre plus sur l’histoire d’un pays dont nous entendons au final peu parler. De plus, le réalisateur a recueilli le point de vue de tous les camps, donnant à ce documentaire un sens d’autant plus puissant ! L’Histoire, peu importent l’époque et le lieu, nous en apprend toujours plus sur notre humanité.

La fiancée du désert, de Cecilia Atán et Valeria Pivato

Obligée de quitter la famille pour laquelle elle travaillait depuis toujours, Teresa se lance à ses dépens dans un voyage, au sens physique et spirituel du terme, au cœur du désert argentin.

Filmé avec beaucoup de simplicité, ce film au rythme assez lent nous a beaucoup divisés. L’aspect voyage initiatique est assez bien maitrisé, mais la lenteur et la simplicité du film peuvent en rebuter certains.

Tesnota, de Kantemir Balagov

Dans le Nord Caucase en Russie, l’enlèvement de David bouleverse le quotidien de Ilana et sa famille. Au sein de cette communauté juive, faire appel à la police n’est pas une option, ainsi ils se débrouillent chacun à leur façon pour tenter de libérer David.

Tesnota nous a mis une claque. En plus d’être un drame puissant (tiré d’une histoire vraie), il nous montre également une facette de l’Histoire très importante. La cohabitation entre la communauté juive et la communauté musulmane (les kabardes) n’est pas toujours simple, et la violence est malheureusement omniprésente dans cette région comme peuvent en témoigner des images (d’archives ?) diffusées dans le film, ou encore l’actualité récente en Tchétchénie. Cependant, le film peine à finir, nous laissant peut être un goût d’imperfection à l’issue de la séance, qui ne nuit néanmoins pas à la qualité de ce film ! A voir !

In the fade, de Fatih Akin

En Allemagne, la vie heureuse de la famille Sekerci s’écroule quand Nuri et son fils Rocco meurent dans un attentat à la bombe, laissant ainsi Katja (Diane Kruger) seule face à la justice et face à la haine.

Basé sur un contexte réel de haine anti-turque en Allemagne, ce film fait tristement écho aux évènements terroristes qui ont touché l’Europe et le Monde ces dernières années. In the Fade est découpé en 3 parties, très différentes et très réussies dans leur style. Diane Kruger joue à la perfection la progression (ou la chute) de Katja dans cette histoire dramatique ! Elle a d’ailleurs obtenu la Palme de la meilleure intérprétation féminine pour ce film, amplement méritée ! Il nous est difficile de parler de ce film sans vous spoiler, mais nous vous le recommandons très fortement !

Article précédent
La bobine à Cannes : Jour 1
Article suivant
L’homme Fidèle

Related Posts

No results found

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.

Menu
ipsum sed Praesent Aliquam Donec id ut